Les objectifs de lancement de nouveaux produits des industriels sont freinés par un défaut d’automatisation

Par David Coerchon , le 07 mai 2018

Une étude ménée par Winshuttle révèle une forte pression pour accroître la rapidité et l’échelle des lancements de produits dans les entreprises, engendrant un « enfer » pour le secteur.
Les industriels s’efforcent de rester dans la course pour mettre sur le marché un nombre croissant de nouveaux produits selon une enquête menée par Winshuttle, le fournisseur de solutions de gestion des données SAP.
Winshuttle a interrogé des professionnels mondiaux de la fabrication qui utilisent des systèmes ERP SAP pour mieux comprendre l’impact sur les grandes entreprises de la dynamique évolutive du marché.
D’après cette enquête, 75 % des industriels de divers secteurs affirment subir une pression accrue pour réduire le temps nécessaire au lancement de produits, et 28 % déclarent vouloir raccourcir les cycles de lancement de nouveaux produits (NPI) de plus d’un quart.
KPMG a récemment reconnu que pour maintenir la compétitivité et parvenir à la croissance, les industriels doivent lancer de nouveaux produits plus rapidement et largement que jamais. Le cabinet affirme que 90 % des industriels sont préoccupés par la fidélisation des clients, et 78 % par la pertinence de leurs produits au cours des trois prochaines années.
Trois quarts des répondants à l’enquête de Winshuttle, en Europe et dans le monde entier, s’attendent à une hausse du nombre de nouveaux produits à mettre sur le marché au cours des quatre prochaines années. Un répondant de l’enquête qualifie même « d’enfer » la pression subie en la matière.
Les grands industriels peuvent posséder des centaines de nouveaux produits en attente de lancement à tout instant. Obtenir le gros volume de données qu’exige la fabrication de ces produits dans leur système ERP constitue pour beaucoup un processus lourd et chronophage. D’après l’enquête de Winshuttle, 51 % des industriels déclarent que des tâches de ce processus de collecte de données restent manuelles, alors que 37 % utilisent une méthode entièrement manuelle.
Les répondants citent également la visibilité des données, les erreurs de saisie, le manque de ressources et l’absence de prise en charge des variantes de produit parmi les causes de leurs défis NPI.
Heather Oebel, directrice des solutions d’entreprise NPI chez Winshuttle, explique : « La pression pèse clairement sur les industriels pour gagner en agilité et devancer la concurrence avec de nouveaux produits. Notre enquête montre que l’amélioration majeure pour les répondants réside dans l’automatisation de la collecte et l’entrée de données dans leurs systèmes ERP. Les répondants cherchent aussi à renforcer le suivi de l’état des nouveaux lancements et la qualité des données.
En déployant des solutions automatisées qui accélèrent le processus de collecte des données, les entreprises peuvent acquérir la rapidité et l’agilité requises pour rester compétitives sur le marché volatile actuel. »

A propos de l’auteur

David Coerchon

Les billets de blog Winshuttle sont écrits par des experts qui s’engagent à vous fournir des articles sur une sélection de sujets parmi lesquels les bonnes pratiques, les nouvelles sur la gestion des données applicatives, des informations techniques et bien plus.