Nous espérons que la chronologie sur le Big Data vous a plu.

Si vous remarquez une information manquante ou si vous souhaitez nous faire parvenir vos commentaires.

Email us

Vous souhaitez intégrer cette chronologie sur votre site internet ou votre blog ?

Rien de plus simple. Il suffit de copier-coller le code ci-dessous.

L'histoire du Big Data... Suite

Des tablettes cunéiformes, les premières formes d’écriture, aux centres de données actuels, l’homme a toujours collecté des informations. L’avènement de la technologie a fait surgir un torrent de données qui nécessite des système de stockage sophistiqués. La surabondance d’informations a été reconnue dès le début des années 1930. Le boom de la population aux Etats-Unis, le problème d’émission des numéros de sécurité sociale, et l’accroissement global des connaissances (recherche) ont exigé une consignation des données plus structurée et plus complète. Il n’a pas fallu longtemps pour que la première sonnette d’alarme soit tirée.

Alors que cette croissance des connaissances était positive pour la société, cela a rapidement mené à un problème de stockage et de récupération des données pour les bibliothèques. Comme ce boom de l’information a continué au cours des décennies suivantes, les organisations ont commencé à concevoir, développer et mettre en œuvre des systèmes informatiques centralisés qui leur permettraient d’automatiser leurs systèmes d’inventaire. Comme tous ces systèmes se sont mis à déferler dans tous les secteurs d’activité et également au sein des entreprises, les organisations ont commencé à utiliser ces données pour trouver des réponses et gagner en perspicacité dans leur prise de décision métiers et de business intelligence par exemple.

Avec l’accumulation de la Business Intelligence, le défi de la gestion et du stockage des données a rapidement refait surface. Pour offrir plus de fonctionnalités, le stockage numérique se devait de devenir plus efficient. Cela a conduit à l’émergence des plateformes de Business Intelligence (BI). Avec la progression continue des plateformes de BI, les données récoltées permettront aux entreprises, chercheurs scientifiques, médecins, à notre défense nationale et nos services de renseignements, et bien d’autre encore, de progresser à pas de géant.