Automatisation des saisies SAP

Large portée des processus de saisie de données SAP

La saisie de données de base ou transactionnelles SAP s’avère vitale pour le bon déroulement des opérations dans tous les services : nouvelles actions de recrutement des ressources humaines, nouvelles commandes ou contrats au sein du service approvisionnement, nouveaux matériaux et nouvelles commandes client dans le service de chaîne logistique, ou encore nouvelles acquisitions menées par le service financier.

Création d’enregistrements de données SAP depuis Excel

Si les intervenants, dans l’entreprise, créent des données de base et des données transactionnelles SAP à l’aide d’Excel, ce qui leur est aisé, vous améliorez l’efficacité de l’activité. À l’aide d’un minimum de formation, les utilisateurs d’Excel sont en mesure de créer un ou plusieurs enregistrements à partir d’une simple transaction ou d’une série d’opérations. Dans la majorité des entreprises, les données utiles à la création d’éléments dans SAP existent déjà dans un formulaire Excel. Avec Winshuttle Transaction, les utilisateurs vont charger facilement ces enregistrements dans SAP. Libre à eux de personnaliser des feuilles de calcul Excel pour créer des formulaires de saisie de données SAP simples à utiliser, tout en demeurant puissants.


Modèles Excel riches en données pour des transactions SAP de haute valeur

Création de nomenclatures

Création de nomenclatures

Le modèle Excel de création de nomenclature constitue l’interface de chargement des données dans la transaction CS01 . Remarquez bien : un seul article, dès l’en-tête, va contenir plusieurs matériaux de composant, répertoriés en dessous de manière détaillée. Les messages de réussite et d’erreur obtenus lorsqu’un utilisateur charge ces données dans la transaction CS01 sont affichés dans l’une des colonnes de la feuille de calcul.

Le modèle Excel de création d’écriture de journal assure le chargement des données dans la transaction FB50. La partie supérieure de la feuille reprend les champs d’en-tête, la partie inférieure, les articles. Les boutons – des macros Excel –, sont configurés pour que les utilisateurs valident les données ou les injectent dans SAP. Les données une fois publiées, la section de l’en-tête reprend le numéro du document.